Il est évident qu’il y a un changement drastique dans la façon dont les consommateurs font leurs achats. Surtout après la pandémie, le commerce de détail se tourne vers le numérique comme jamais auparavant.

 

Bienvenue dans le nouveau commerce de détail

La nouvelle vente au détail est une combinaison transparente des mondes en ligne et hors ligne, avec l’objectif d’offrir une expérience d’achat fluide. Le principal objectif de la vente au détail est d’apprendre à numériser les processus, à s’adapter à l’évolution du marché et à intégrer les comportements des consommateurs en ligne et hors ligne pour surmonter les limites du monde physique.

 

Les clients aiment l’expérience du commerce de détail omnicanal

 

L’année dernière, une étude a révélé que les ventes au détail en e-commerce ont augmenté de 20 à 30 % en raison de la pandémie. Ce changement de comportement des consommateurs ne s’est pas limité à la migration du hors ligne vers le en ligne. Les consommateurs ont également préféré explorer des produits et des services différents des produits et services habituels. Ils ont également essayé de nouvelles marques et de nouveaux détaillants. L’une des raisons était les nouvelles contraintes posées par la quarantaine, l’accessibilité et à la livraison.

Les clients ont opté pour les services qui étaient disponibles, qui proposaient des ramassages en bordure de trottoir ou des services de livraison. Tous ces facteurs indiquaient la nécessité de comprendre l’évolution du comportement des clients, ce qui a amélioré le jeu du marketing omnicanal.

 

L’omnicanal est précieux pour les détaillants

46% des dirigeants du commerce de détail prévoient d’augmenter leurs budgets pour la vente omnicanale, même après la pandémie. Une étude de Google a indiqué que 80% des nouveaux utilisateurs en ligne se sont prévalus des services de vente au détail en ligne en raison de la pandémie, et ont l’intention de continuer à faire des achats en ligne et seulement 23% des consommateurs ont exprimé leur intention d’opter pour des achats en magasin après la pandémie.

 

Une vérité bien établie sur le commerce de détail est que les consommateurs recherchent toujours de meilleurs prix, une meilleure sélection et une plus grande commodité. Internet à haut débit ayant déjà répondu aux deux premiers besoins des clients, l’accent est désormais mis sur la commodité.

 

Promouvoir votre stratégie omnicanale

Une solide stratégie omnicanale peut sans aucun doute augmenter les ventes et les revenus. Un rapport a révélé que les expériences numériques rationalisées, le ramassage à domicile et les caisses sans contact contribuaient à augmenter la fréquence d’achat et les ventes supplémentaires. Voici quelques-uns des facteurs qui rendent l’omnicanal si précieux.

 

1. Soyez visible pour vos clients

Le COVID-19 n’a pas empêché les gens de faire des transactions â il a juste détourné et dispersé une grande partie de cette activité sur différents canaux. Selon une enquête menée avant la pandémie, 83 % des acheteurs ont indiqué que la commodité lors de leurs achats était plus importante pour eux que cinq ans auparavant.

 

2. Démarquez-vous sur un marché bondé

Avec plus d’acteurs qui se battent pour attirer l’attention en ligne, se démarquer nécessite une marque plus résonnante, une meilleure expérience d’achat et un excellent service. Pour ce faire, vous devez mieux comprendre vos clients, ce qui peut se faire par le biais de l’assortiment de produits, des canaux de vente, des canaux publicitaires et de la messagerie.

 

3. Utilisez l’analyse des données pour optimiser votre activité

La transition du hors ligne vers le en ligne a donné lieu à de nouveaux modèles de comportement des consommateurs, obligeant les détaillants à repenser et à optimiser leur mix de canaux de vente et de marketing pour s’adapter à cette nouvelle réalité. Ici, la puissance de l’analyse des données peut aider à faire face aux changements et à inaugurer de nouvelles possibilités.

 

Utiliser la plateforme Facebook et Google pour maximiser les ventes

 

Selon une enquête, 87 % des détaillants reconnaissent que l’omnicanal est essentiel à la réussite de l’entreprise, et seuls 8 % d’entre eux estiment maîtriser la stratégie omnicanale. 

En combinant les données Facebook et Google et les données en magasin, vous pouvez mesurer la valeur de vos dépenses publicitaires et aussi cibler plus efficacement la bonne audience. L’intégration directe avec l’API Facebook peut également faire des merveilles pour vos ventes. Mais cela nécessite de lourdes charges d’un point de vue technologique, ce qui pourrait être surmonté en collaborant avec un partenaire technique.

Compte tenu de la diminution de la durée d’attention des utilisateurs, ainsi que de trop nombreuses distractions, il est nécessaire de fournir plusieurs plateformes ou moyens pour les acheteurs de faire un achat. Veillez donc à inclure des options permettant d’effectuer des achats instantanés sur plusieurs avenues. Google et Facebook peuvent être utilisés pour motiver les gens à faire des achats par des annonces ciblées puisque les utilisateurs passent principalement leur temps en ligne sur ces deux plates-formes.

Intégrer le marketing de contenu vidéo à une stratégie de vente au détail omnicanale s’est avéré fructueux. En effet, 79% des utilisateurs préfèrent s’informer sur un produit par le biais d’une vidéo plutôt que de lire des textes sur une page web. Dès lors, les vidéos publicitaires promues sur les plateformes Facebook et Google ont plus de chances d’attirer l’attention des utilisateurs et de dynamiser les ventes.