Le secteur de la boulangerie-pâtisserie avait en 2019 en France, un chiffre d’affaires annuel à 11 milliards d’euros d’après LSA-Conso. Pour les boulangeries-pâtisseries artisanales c’est 2,3 milliards de chiffre d’affaires chaque année, d’après une estimation en 2022. Une activité rentable donc, mais plutôt que de créer une boulangerie, il est aussi possible d’envisager une reprise. Mais concrètement qu’est-ce que c’est ? Et pourquoi reprendre une boulangerie en Alsace ? 

 

La reprise de boulangerie expliquée

 

Une reprise de boulangerie n’est pas une création de boulangerie : le repreneur va racheter un fonds de commerce existant, dont le prix de cession est généralement compris entre 70 et 120 % du chiffre d’affaires annuel hors taxes. L’échange peut se faire directement entre le boulanger cédant et le boulanger repreneur. Un investissement qui permet de réduire les coûts liés au matériel et permet d’ouvrir sa boulangerie avec une clientèle déjà existante. Pour racheter une boulangerie, précisons qu’une qualification professionnelle est nécessaire, comme le CAP boulanger, le brevet professionnel de boulanger ou le bac professionnel boulanger-pâtissier.  Chaque jour plus de 16 millions de baguettes sont fabriquées. En sachant qu’il y aurait près de 305 clients par jour en moyenne dans une boulangerie, d’après la Confédération nationale de la Boulangerie. La clientèle est bien là, à Paris comme en province. Avez-vous pensé à l’Alsace ?

 

Installer son activité en Alsace

 

Avec plus d’un million d’habitants, l’Alsace est une région dynamique et attractive proche de l’Allemagne et de la Suisse, qui compte plus de 94 000 entreprises. Reprendre une boulangerie en Alsace c’est avoir la possibilité de choisir de s’installer dans une grande ville ou une petite commune. Connue pour ses villes comme Mulhouse, Strasbourg ou Colmar, ou ses villages typiques on y retrouve des spécialités locales appréciées des locaux comme des touristes : kougelhopf, bredele, pain d’épices, mannele… Chaque boulanger doit s’adapter aux attentes de ses clients, en prenant en compte les spécialités locales : reprendre une boulangerie en Alsace implique donc de proposer des pains alsaciens, bretzels, gourmandises sucrées et salées alsaciennes. Le but étant de fidéliser la clientèle existante et de toucher encore plus de nouveaux clients.