Le fait pour un citoyen de payer un montant relatif à l’imposition fait partie des obligations prévues par la loi. Si ce mécanisme a toute son utilité et sa nécessité, il est important de préciser que le montant des impôts peut, à certains égards, paraître trop élevé. Heureusement, depuis quelques années, il existe un système permettant de réduire la charge fiscale : la défiscalisation. Découvrez ce qu’il y a à savoir sur ce système.

Qu’est-ce que la défiscalisation ?

La défiscalisation, encore appelée réduction fiscale regroupe l’ensemble des dispositions légales qui visent la réduction de la charge fiscale. En d’autres termes  il s’agit d’un système qui permet à un contribuable de réduire ses impôts sur le revenu.

Dans la pratique, ce système a été conçu par l’Etat dans le but d’inciter les citoyens à faire des investissements dans un ou plusieurs secteurs. Ceux-ci bénéficieront en contrepartie d’une réduction, d’une exonération ou encore d’un crédit d’impôt. Ces secteurs couvrent principalement :

  • l’immobilier ;
  • l’environnement ;
  • la santé ;
  • ou encore l’art.

Il est important de préciser que la défiscalisation obéit à des règles assez strictes. Son cadre de création légal fait que les personnes qui en bénéficient sont soumises à un contrôle. Cela permet de prévenir une mauvaise utilisation du dispositif. En outre, le principe de la défiscalisation suppose un investissement assez important. Il dépasse généralement le montant du cumul des avantages, mais vous permet d’augmenter votre revenu ou de le conserver relativement.

Quelles sont les solutions possibles de défiscalisation ?

Comme indiqué plus haut, le principe de la défiscalisation est de bénéficier d’une réduction ou d’une exonération de votre impôt après un investissement. Dans ce sens, de nombreuses possibilités s’offrent à vous et il importe de bien les connaître pour en profiter de manière optimale.

La première option de défiscalisation est l’investissement dans l’immobilier. Dans cette hypothèse, vous avez le choix entre investir dans le neuf ou le vieux ou tout simplement effectuer des travaux dans votre résidence principale. Pour le premier cas, des dispositions légales telles que la loi Pinel proposent de nombreux avantages. Il faudra cependant acheter un bien immobilier, seul ou en groupe.

Si vous optez pour la solution des travaux, alors vous pourrez bénéficier d’une réduction ou d’un crédit. Cela est, évidemment, à condition de faire correspondre votre maison aux normes écologiques en vigueur. Cette condition concerne par exemple la réduction des pertes d’énergie grâce à un meilleur système d’isolation ou à l’utilisation d’appareils « écologiques ».

En dehors de cela, vous pouvez réduire vos impôts en souscrivant à un Plan d’Epargne Retraite ou à un plan d’épargne entreprise. Cela vous permettra de préparer votre sortie de carrière tout en réduisant ce que vous payez sur votre revenu professionnel. Vous pouvez aussi faire le choix d’investir dans une PME ou d’engager du personnel à domicile pour réduire votre impôt.

Enfin, il est possible de bénéficier d’une réduction fiscale sur votre patrimoine. Pour le faire, vous pouvez souscrire à une assurance vie ou investir dans une holding en Impôt de solidarité sur la fortune. Vous pouvez aussi faire un don ou passer en investissement locatif.

Toutes ces solutions vous permettront de conserver une bonne partie de vos revenus. Vous pourrez alors vous en servir à plusieurs fins ou investir vos économies pour mieux en profiter.