Lorsque l’on souhaite développer son entreprise dans un pays étranger, il est souvent compliqué d’y voir clair. Pourtant, votre entreprise devra assurer une communication pertinente si elle veut pénétrer un marché conséquent. Pour cela, il est coutume d’être accompagné par des cabinets de conseils ou des traducteurs. Toutefois, attention, il existe de nombreuses sociétés qui ont connu des déconvenues. Un projet de traduction doit se préparer afin d’éviter les mauvais choix. Dans cet article, vous découvrirez les erreurs à éviter lorsque vous choisissez le prix d’une traduction.

1. Prix de la traduction

Convenez toujours du prix final avant le début du projet. Cela permet d’éviter les mauvaises surprises liées à la conversion du texte, à la saisie de la traduction du site Web, à la mise en page et à tout autre frais pour des services supplémentaires. En outre, un devis basé sur le volume du texte source est plus avantageux pour le client, car le volume du texte cible ne peut pas être prévu par l’agence de traduction ou le client.

2. Date limite

Fixez toujours une date limite pour le travail. Si aucune date limite n’est convenue, votre projet risque d’être mis en veilleuse. Si la traduction n’est pas vraiment urgente, vous pouvez fixer une date limite sur la base d’une vitesse de travail moyenne d’un traducteur de 1 300 mots par jour et d’une vitesse de travail moyenne d’un rédacteur de 4 000 mots par jour.

3. Expérience

Déterminez si l’agence de traduction a une expérience réelle de la traduction de textes dans le domaine concerné vers les langues requises. Si l’agence de traduction n’a jamais travaillé avec ces paires de langues auparavant, elle pourrait ne pas être en mesure de fournir la même qualité qu’une agence qui traduit ces langues quotidiennement. Par exemple, si vous choisissez un traducteur suédois français pour traduire un texte en français, privilégiez un traducteur qui justifie d’une expérience dans votre secteur d’activité. La qualité de la traduction n’en sera que meilleure.

4. Confidentialité

Lorsque vous traduisez des documents d’entreprise, des contrats, des brevets ou des textes contenant des informations sensibles, il est préférable de signer un accord de confidentialité avec l’agence de traduction afin d’éviter tout problème.

5. Rapport qualité-prix

Si un devis est deux fois moins cher que les autres, il y a généralement une raison. Il se peut que la traduction soit plus abordable, parce que l’agence de traduction utilise un logiciel qui permet d’offrir une réduction sur les répétitions, ou qu’elle propose une traduction non éditée par un traducteur inexpérimenté, dont vous ne serez probablement pas satisfait.

6. Donner un retour d’information

Donnez toujours un retour d’information à l’agence de traduction. Si vous avez reçu une traduction et que vous en êtes généralement satisfait, à l’exception de quelques termes, faites-le savoir à l’agence de traduction. Cela aidera l’agence de traduction à éviter de répéter des erreurs à l’avenir. En outre, demandez à l’agence de traduction d’apporter les modifications appropriées à la traduction – cela garantit la qualité du texte traduit après correction.