Les bases de données traditionnelles ne permettent pas de stocker ni de traiter les volumes de données massifs du Big Data. Pour cela, il est important de se servir de nouveaux outils, à savoir l’Apache Cassandra. Étant une base de données NoSQ Open Source, elle a été créée par Facebook pour faciliter le stockage et l’analyse du Big Data. Sur ce, découvrez dans cet article les informations importantes concernant cet outil incontournable de la Data Science.

Apache Cassandra : une base de données open source

Apache Cassandra est un système de base de données particulièrement puissant. Elle est très efficace pour prendre en charge des volumes importants d’enregistrements distribués sur plusieurs serveurs. Si au début elle a été créée par Facebook, le système est aujourd’hui Open Source.

Cette base de données peut être scalée facilement pour répondre à une augmentation soudaine de la demande. Pour y parvenir, il suffit de déployer des clusters Cassandra « multi-node ». En effet, Cassandra est très disponible et elle a l’avantage de ne pas avoir de point unique de défaillance.

Une base de données efficace

Cassandra figure parmi les bases de données NoSQL les plus efficaces du moment. Par ailleurs, une base de données NoSQL est un type de moteur de traitement de données qui se déploie uniquement pour traiter les données pouvant être stockées dans un format tabulaire.

Une structure différente

Ce modèle de base de données est différent des bases de données relationnelles. Elle utilise des structures de données dans une database NoSQL bien distincte.

Par ailleurs, les bases de données NoSQL sont connues pour leur capacité à prendre en charge des volumes de données de tailles importantes. Elles se particularisent également par une AI simple  et peuvent être répliquées facilement.

Quelles sont les caractéristiques de Cassandra ?

Apache Cassandra dispose de plusieurs caractéristiques spécifiques.

Une base de données orientée colonne

En premier lieu, Cassandra est une base de données orientée colonne. Elle est nettement constante, tolérante aux erreurs et, avant tout scalable.

Un système pair-à-pair

 Apache Cassandra est un système « pair-à-pair ». Elle a un design de distribution qui se base sur Amazon DynamoDB, par contre, son modèle de données est basé sur Google Big Table. Son modèle de réplication de données est le même que celui d’Amazon Dynamo, mais avec plus d’améliorations grâce au modèle de données orienté colonne.

Un groupe de nœuds

Son architecture de base est constituée d’un groupe de nœuds. Chacun de ces derniers peut accepter une requête de lecture et d’écriture. Cela représente un avantage, car il n’y a pas de nœuds « maître ». Tous les nœuds se retrouvent à un même pied d’égalité.

Des données dans les nœuds d’un cluster

Cela permet de cluster un ensemble de serveurs se situant dans les Data Centers dans lesquels les données sont stockées avant d’être traitées. Les nœuds reliés sont regroupés dans un même Data Center.

Une structure extensible

Si vous avez besoin d’espace supplémentaire, vous pouvez ajouter des nœuds. Ainsi, le système peut s’étendre en fonction des besoins, par exemple, lorsque le nombre d’utilisateurs concurrents augmente.

Une protection des données

Le « commit log » est un système de backup qui permet d’assurer la confidentialité des données et d’éviter leur perte. Les données sont enregistrées et écrites sur un memtable, c’est-à-dire la structure de données dans la mémoire où Cassandra écrit.

Les avantages de Cassandra 

Cassandra est utilisée par la majorité des plus grandes entreprises du monde, à savoir Netflix, Facebook, eBay, Cisco, Twitter, etc. Elle est fortement appréciée grâce à ses avantages :

  • Elle est capable de s’occuper des données structurées, non structurées ou semi-structurées. Elle a la capacité de supporter les changements dynamiques adoptés aux structures de données pour répondre aux besoins changeants.
  • Une architecture scalable de façon linéaire. Pour répondre à une hausse demande, il suffit d’ajouter des nœuds. Par ailleurs, les données peuvent être distribuées simultanément sur de multiples centres de données grâce au processus de réplication de données.
  • Une base de données fiable, en cas de défaillance des nœuds, les performances générales ne sont pas affectées.
  • Une vitesse d’écriture de données surprenante

Quand utiliser la base de données Cassandra ?

Cassandra peut être utilisée dans le cas où certains usages nécessitent une disponibilité interrompue. Cette base de données s’adapte parfaitement aux entreprises travaillant sur des workloads massifs. Elle intervient également lorsqu’il est nécessaire d’étendre les services d’une entreprise de façon flexible dans la mesure où leurs workloads s’étendent également. Dans ce cas, Cassandra répond merveilleusement à ce besoin d’extensibilité. 

Par ailleurs, pour effectuer les tâches de « Data Warehousing » ou de stockage analytique, Cassandra ne peut pas effectuer des analyses en temps réel.